Background cellule-regionale-hygiene.com

Incontinence adulte

En temps normal, la vessie collecte les urines produites par les reins. Cette poche élastique muscularisée est refermée par des muscles appelés sphincters. Lorsque la vessie est pleine, le cerveau donne l’ordre au système nerveux qui contrôle les sphincters et le muscle vésical de la vider. Ainsi, les muscles se relâchent au moment souhaité pour évacuer l’urine via l’urètre.

Ce phénomène naturel complexe géré par l’action simultanée de plusieurs muscles est parfois déréglé pour diverses raisons et produit des fuites urinaires chez les sujets touchés. C’est ce qu’on appelle l’incontinence, une perte involontaire et incontrôlée d’urine.

L’incontinence est une vraie pathologie qui peut être soignée par une rééducation, une opération ou la prise de médicaments selon les cas. Il existe aussi des palliatifs discrets pour continuer à garantir une qualité de vie normale aux personnes qui souffrent de dysfonctionnements urinaires.

Les différentes formes de l’incontinence et leurs causes

  • La forme la plus fréquente est l’incontinence liée à l'effort. Dans ce cas, les fuites surviennent par petits jets lorsque l’on rit ou que l’on tousse ou que l’on fait un effort physique même minime.
  • l’incontinence par impériosité se caractérise par une envie soudaine et très fréquente d'uriner. Il est dans ce cas rarement possible d’arriver à temps aux WC sans fuite. Cette forme d’incontinence est liée à une tonicité trop importante des muscles de la vessie, qui se contractent de manière incontrôlée.
  • l'incontinence par regorgement, est la forme la plus fréquente chez les hommes. La vessie ayant du mal à se vider correctement, elle déborde goutte à goutte lorsqu’elle est trop pleine.
  • Enfin, l’incontinence mixte combine l’incontinence liée à l’effort et l’incontinence par impériosité.

Les remèdes adaptés à l’incontinence

Quelque soit votre âge ou votre sexe, l’incontinence n’est pas inéluctable. C’est un phénomène très répandu qui nécessite d’être traité pour éviter l’apparition d’autres pathologies connexes.

Incontinence adulte

Dès que possible après l’apparition des premiers signes, il est important d’en parler sans gêne avec votre généraliste qui vous orientera vers un urologue.

Ce spécialiste vous établira un bilan urodynamique pour déterminer de quel type d’incontinence vous souffrez et vous proposer des solutions adaptées.


Pour approfondir le sujet :